Vertical vs Horizontal

Il existe 2 grandes familles d’éolienne :

             Vertical                     Horizontal
Principe de fonctionnement

Avantages
  • Pâles relativement facile à usiner, pas de difficultés technologiques
  • Plus performante dans les vents turbulents
  • Moins dangereuse (vitesse de rotation plus lente généralement…)
  • Le meilleur rendement au meilleur prix
  • Pâles peu onéreuses
  • Moins encombrante et plus facilement entreposable
Inconvénients
  • Nécessite plus de matière première pour la fabrication des pâles
  • Ensemble immanquablement plus lourd et donc moins performant
  • Globalement moins performante
  • Usinage des pâles délicat demandant la réalisation d’un profil particulier
  • Nécessite un mât et des haubans donc au final peut être plus d’espace
  • Nécessite une orientation permanente par rapport au vent même si celle si reste optionnelle

En faisant un rapide bilan, on se rend vite compte que l’éolienne « classique » à axe horizontal est en fait beaucoup moins adaptée à la petite production domestique et à l’auto-construction que l’éolienne verticale.

Bien que globalement elle soit beaucoup plus performante et moins chère, elle a l’inconvénient de présenter de nombreuses difficultés technologiques auxquelles je n’ai pas pris le risque de me confronter (queue, mât, profil des pâles…).

Note: Il existe toutes sortes d’éoliennes à axe vertical, de l’ingénieuse savonius à la performante éolienne dite « à voilure tournante ». (dans le sens de la lecture: Savonius, Darrius, à voilure tournante)

         

Si la voilure tournante vous intéresse (c’est vraiment tout à votre honneur!), rendez vous sur Eolprocess

Publicités